Chi-Sao

Un élément essentiel du Wing Tsun est le Chi Sao (« Mains collantes »). Chi Sao entraîne en premier lieu les réflexes tactiles, ainsi que la fermeté et l’équilibre, la bonne distance par rapport à l’adversaire à proximité. Les premiers sensibilisent à des failles dans la défense adverse, ce qui permet également la provocation active des erreurs chez l’adversaire. Chi Sao n’est pas une technique autonome pour la lutte libre, mais un moyen d’entraînement. La particularité du Chi Sao est que l’élève est éduqué des réflexes visuels plus lents à la perception tactile dans la distance de proximité. Il est supposé ici qu’à proximité, souvent appelée « distance de trapping », il n’est plus possible de reconnaître et de repousser visuellement les actions adverses à temps. C’est pourquoi cette méthode d’entraînement permet d’exploiter le contact avec l’adversaire pour reconnaître ses actions par le biais d’un sens tactile plus rapide Au Chi Sao, deux partenaires d’entraînement se font face dans une position de départ définie et prennent contact avec les pauvres. En règle générale, on commence alors par des mouvements de départ définis (par exemple.B « bras roulants »), qui sont ensuite passés à la libre application de différentes techniques. Chi Sao peut être entraîné comme une conséquence solide de techniques avec différentes transitions, qui peuvent ensuite varier librement, soit on entraîne le Go Sao, qui est une sorte d’anneau d’entraînement à distance de Chi-Sao. Il n’y a pas de règles sur les procédures, il s’agit d’une lutte libre à distance. Wing Tsun étant à première vue un système de combat rapproché dans le domaine des débutants, le Chi Sao (entraînement émotionnel) du Wing Tsun est décrit par beaucoup comme l’une des méthodes d’entraînement les plus importantes (en réalité, c’est l’un des nombreux). Ce complexe d’entraînement montre de manière impressionnante à quel point Wing Tsun est flexible et sophistiqué. Vous apprendrez ici à appliquer des techniques à une distance proche en une fraction de secondes et à ajuster les situations respectives, ou apprendre à déplacer les positions pour contrecarrer les attaques adverses. Il soutient ainsi aussi un pilier de base du Wing Tsun: la simplicité !